fr | en
Groupe de Recherche ANgevin en Économie et Management

Tout savoir sur le marketing avec la série Mad Men

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur : 

Ce livre est un manuel de marketing unique en son genre : pour présenter l’essentiel de cette discipline, il s’appuie sur les sept saisons de la série Mad Men.

Créée par Matthew Weiner, Mad Men propose au spectateur de suivre les destins croisés des membres d’une agence de publicité new-yorkaise, de leurs proches et de leurs clients, tous confrontés aux transformations profondes de la société américaine.

Cette série a reçu des concerts de louanges, s’est constituée une armée de fans inconditionnels et a reçu de très nombreux prix. Les critiques et les professionnels de la publicité ont souligné la restitution fidèle de l’ambiance qui régnait dans les sixties, une époque charnière où le marketing s’est professionnalisé.

Les 92 épisodes de Mad Men offrent l’opportunité d’observer des personnes « en train de faire » du marketing : des créatifs, des chargés de clientèle, des dirigeants, des créateurs d’entreprise... Si l’application des grands principes de cette discipline conduit souvent au succès, les protagonistes de la série commettent aussi des erreurs, utilisent maladroitement les méthodes à leur disposition, et sont même parfois guidés par des intentions fort discutables. L’ouvrage permet ainsi de montrer les erreurs que l’on peut commettre dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique marketing et les dérives possibles.

Manager en responsabilité à l’heure du digitalRegards croisés de chercheurs

 

 

Le management à l’ère des transformations numériques peut et doit en être un responsable. Le développement d’une gouvernance plus équilibrée, durable et pensée à travers des valeurs humaines est ici proposé. « Les impacts qui seront examinés dans cet ouvrage concernent principalement le management, la gestion des personnes, la manière dont les organisations atteignent leurs clients et les ressources qu’elles utilisent. » - Raveleau

Description
Ces dernières années, les modes de management des entreprises ont considérablement évolué du fait de la transformation numérique. Dans ce contexte, cet ouvrage vise à définir les contours d’un nouveau modèle de gouvernance responsable des entreprises. Trois questions principales y sont abordées :

- Comment refonder les pratiques managériales face à de nouvelles façons de travailler plus numériques, plus virtuelles ?

- Comment sortir de la domination du modèle actionnarial pour définir un modèle de gouvernance plus équilibré et durable ?

- Quelles peuvent être les valeurs fondatrices d’un nouveau modèle plus humain de management ?

Cet ouvrage, œuvre de chercheurs francophones, fait suite au projet de recherche « Gouvernance responsable de l’entreprise et évolutions technologiques » (GRET) financé par l’Université catholique de l’Ouest (UCO) dans le cadre de son programme de recherche 2018-2021 « Évolutions technologiques et société ». Il a également bénéficié du soutien des six mécènes et partenaires de la Chaire Ressources humaines de l’UCO (Bodet Software, Bakertilly Strego, CIC Ouest, Scania Production, Groupe Idéa et Cetih).

De l'entrepreneur à l'entrepreneuringVers une approche processuelle et critique

 

 

Cet ouvrage propose au lecteur – étudiant, doctorant, chercheur, spécialiste – de dresser un bilan des dernières recherches et débats menés en entrepreneuriat, discipline qui connaît d’importantes évolutions épistémologiques, théoriques et praxéologiques depuis une trentaine d’années.

Le déplacement des centres d’intérêt de l’entrepreneur (et de la création d’entreprise) vers le processus entrepreneurial s’est traduit par l’affirmation de nouvelles questions et l’émergence de nouveaux objets de recherche et courants de recherche (autour de la perspective processuelle et critique). À partir des dernières recherches francophones menées en entrepreneuriat et des conversations scientifiques engagées avec les communautés anglophones, les auteur-es dressent un constat critique, au sens propre du terme, c’est-à-dire susceptible d’engager une réflexion pour redéfinir le champ de l’entrepreneuriat, en interrogeant certains présupposés des modèles établis de pensée et d’action, et l’influence d’une conception réifiée et fonctionnaliste de l’entrepreneur(iat).

L’ambition de l’ouvrage est précisément de fournir des clés conceptuelles et théoriques afin de partager une connaissance récente sur les approches et modèles mais aussi sur les démarches et outils développés dans la recherche en entrepreneuriat. Les contributions réunies dans cet ouvrage permettent d’approfondir la compréhension du phénomène entrepreneurial, renouvelée par l’investigation de nouveaux contextes d’études – marginaux et liminaux – et trajectoires entrepreneuriales – engagement entrepreneurial, sortie, recréation, transfert –, et par l’étude des relations liant l’entrepreneur et son écosystème. La connaissance du phénomène entrepreneurial y apparaît dans toute sa richesse, sa diversité mais aussi dans sa complexité.

Contrat de travail et relation d'emploi en Chine

 

  • Auteure : Catherine Bourelly
  • Date de publication :  2021
  • Éditeur : L'Harmattan
  • Langue : Français
  • ISBN : 978-2-343-23354-3

En moins de quarante ans, la société chinoise a complètement transformé sa législation sociale pour répondre aux impératifs du passage à une économie de marché. La Chine a introduit, en très peu de temps, de profondes modifications dans le rapport employeur-employé. L'introduction du contrat formel dans le monde du travail s'oppose à la forme plus ancienne du contrat implicite encore présente dans la Chine contemporaine. En Chine, les relations entre employés et employeurs reposent principalement sur des contrats psychologiques relationnels, et le contrat de travail est dès lors perçu comme moins souple. Quels impacts les transformations économiques et juridiques ont-elles aujourd'hui sur la relation d'emploi ? En tenant compte du contexte sociétal, l'auteure propose un apport original en sciences de gestion en articulant les différents contrats : contrat psychologique, contrat social et contrat de travail.

Il s'agit d'une publication de la thèse de Catherine Bourelly.

 

Populisme et néolibéralisme

Il est urgent de tout repenser

 

  • Auteurs : David Cayla
  • Date de publication :  2020
  • Éditeur : De Boeck Supérieur
  • Langue : Français
  • ISBN : 9782807328839

L’émergence de mouvements populistes pose un défi singulier aux démocraties libérales et leur nature échappe encore à la compréhension des experts. Conséquence de la fin des grandes idéologies ? Des réseaux sociaux ? D’un repli identitaire ? Refus des contraintes qu’imposent la mondialisation ou la lutte contre le réchauffement climatique ? Produit des inégalités ?

Bien souvent, l’explication du populisme se limite à une simple analyse politique. Pourtant, avant d’être un phénomène qui se traduit électoralement par des votes contestataires, il s’agit d’un fait global qui ne peut être isolé des dynamiques sociales et économiques.

Cet ouvrage montre que le populisme trouve sa source dans l’articulation complexe entre l’idéal démocratique, qui implique que les peuples décident, et une gouvernance néolibérale qui entend faire des marchés et de la concurrence les arbitres des principales évolutions sociales. Ce néolibéralisme n’est pas le produit d’une idéologie claire et conçue comme telle, mais d’un faisceau de doctrines fondées sur quelques grands principes adoptés sans recul par les décideurs en tous genres. En pratique, un certain art de gouverner s’est progressivement imposé en se présentant à tort comme héritier du libéralisme et en mettant à son service une pensée économique éprise de modèles indifférents à la complexité sociale.

Il est urgent de concevoir un modèle démocratique véritablement émancipateur. C’est en repensant nos politiques en profondeur qu’on répondra au défi des populismes autoritaires.

Entretien sur la chaîne Youtube "Penser c'est chouette"

Valeurs de la culture

Méthodes et concepts à l’épreuve du pluralisme

 

 

 

 

L’objet de cet ouvrage est d’opérer un retour réflexif sur le pluralisme épistémologique et méthodologique qui a traversé le programme de recherche régional « Valeur(s) et utilités de la culture », caractérisé par sa dimension interdisciplinaire et associant des structures professionnelles régionales. Il en souligne la diversité des styles de raisonnement scientifique et des ingrédients de la démarche scientifique, mais aussi sa pluralité axiologique.

Avec une préface de Dominique Sagot-Duvauroux.

Avec le soutien de la MSH Ange-Guépin et du conseil régional des Pays-de-la-Loire.

Culture et Santé

Vers un changement des pratiques et des organisations ?

 

 

  • Auteurs : Françoise Liot, Chloé Langeard, Sarah Montero
  • Date de publication :  2020
  • Éditeur : Editions de l'Attribut
  • Langue : Français
  • ISBN : 978-2-916002-72-9

 

Cet ouvrage analyse la mise en œuvre du dispositif Culture & Santé à partir d’une recherche universitaire de trois ans. Il est appelé à devenir une référence sur les rapports entre culture et santé.

Françoise Liot et Chloé Langeard sont maîtresses de conférences en sociologie, respectivement membres du Centre Émile-Durkheim (Université de Bordeaux) et du GRANEM-TEPP (Université d’Angers). Sarah Montero est maîtresse de conférences en géographie sociale, membre du laboratoire Passages (Université Bordeaux-Montaigne).

Publié avec le concours du Centre Émile-Durkheim, du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, de la Drac Nouvelle-Aquitaine, de l’ARS Nouvelle-Aquitaine et de l’Université de Bordeaux.

 

Ouvrages plus anciens

 

                                                                                

 

                                                                                

 

                                                                                

 

                                                                                

 

                                                                                

Scroll