fr | en

Séparés par des virgules

Enquête sur les discriminationsLes étudiant.e.s de l’UA sollicité.e.s

Après le Mois du genre et la semaine nationale de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, l’engagement de l’UA dans la lutte contre les discriminations continue. Elle est la première université française à déployer l’enquête ACADISCRI, grande enquête nationale sur les inégalités, auprès de ses étudiant·e·s qui peuvent y y répondre depuis le 31 mars.

Pourquoi mettre en place cette enquête à l’UA ?

Parce qu’une politique d’égalité efficace suppose de bien connaître les situations auxquelles remédier, l’UA avait déjà conduit sa propre enquête auprès des étudiant·e·s il y a un an. Celle-ci a déjà permis de renforcer sa politique d’égalité et de lutte contre les discriminations. Au sein de la Mission égalité de l’Université d’Angers, coordonnée par David Niget, chargé de mission égalité, et Isabelle Richard, première vice-présidente en charge de l’égalité, la cellule d’écoute et d’accompagnement des victimes de violences, discriminations et harcèlement (VDH) a été professionnalisée. Des formations pour une meilleure reconnaissance et prise en considération des victimes ont été proposées à ses membres. "Aujourd'hui, la cellule apporte une réponse dans les 48 heures et propose un accompagnement psychologique ou juridique pour les personnes qui la sollicitent, victimes comme témoins", souligne David Niget.

Malgré une forte progression de la prise en charge individuelle de ces situations de violence, l’UA considère le problème de manière plus systémique, d’où l’intérêt de poursuivre un travail d’enquête scientifique sur le sujet. L’enquête ACADISCRI va permettre d’obtenir des résultats complémentaires et une vision plus large de l’ensemble des discriminations qui restent pour le moment sous-déclarées.

De quoi traite l’enquête et quelles sont les attentes ?


David Niget, chargé de mission égalité à l'UA.
Cette enquête intersectionnelle s’intéresse à toutes les formes de discriminations
et à leurs entrecroisements (genre, race, classe sociale, situation de handicap). Les étudiant.e.s pourront nommer et décrire ces situations précises, l’enquête étant très détaillée. Avec, pour l’UA, un objectif majeur : dresser un état des lieux des discriminations et explorer des prochaines pistes de travail. "Nous sommes la première université à déployer cette enquête nationale et j’espère que la parole va se libérer, souhaite David Niget. C’est aussi aux étudiant.e.s de prendre conscience qu’ils ont le pouvoir d’agir. Les discriminations sont sous-évaluées et il faut que les dysfonctionnements, s’il y en a, soient évoqués. L’UA doit lutter de manière systématique contre les discriminations, nous ne sommes plus dans l’ère du déni. Nous sommes prêt·e.s à entendre ces interpellations, et avons déjà comme projet de sensibiliser les étudiant.e.s et les personnels avec une communication de grande ampleur à la rentrée prochaine."

Comment et quand ?

ACADISCRI est une grande enquête nationale portée par un consortium de scientifiques de plusieurs établissements (Université Paris-Nanterre, Université Côte d'Azur, coopérative de recherches sociologiques CRISIS), et soutenue par le Défenseur des droits. Les étudiant.e.s vont recevoir un premier mail de l’adresse acadiscri@liste.parisnanterre.fr dans la nuit du 30 au 31 mars et pourront répondre à l’enquête, en plusieurs fois si besoin, jusqu’à la fin du mois d’avril. Le questionnaire est anonyme et il faut entre 15 et 45 minutes pour y répondre. Toutes les garanties nécessaires concernant le traitement des données ont été prises (avis de la CNIL et du comité d’éthique de l’Inserm); l'UA n'aura aucune connaissance des réponses individuelles.

Les premiers résultats de l'enquête étudiante seront dévoilés à la fin de l’année. Les personnels de l’UA seront eux aussi invités à y répondre à l’automne prochain. Puis un rapport d’ACADISCRI sera remis à l’UA en 2022 et l’année suivante, les résultats nationaux de cette enquête seront publiés. Cette cartographie fine des discriminations permettra de transformer un certain nombre de droits abstraits en droits réels.

Scroll