fr | en
Groupe de Recherche ANgevin en Économie et Management

Séparés par des virgules

CAP ZERO PHYTO

Adaptation of the concept of ecological immunology to crop protection : Rosaceae and Solanaceae, two case studies

 

 

Projet de 6 ans, pour un budget total 2 998 024 euros, dont 51840 euros pour le GRANEM.

 

Présentation

L’objectif du projet CAP ZERO PHYTO est de proposer de nouvelles stratégies de protection des cultures basées sur l’utilisation combinée de leviers immunitaires destinés à moduler les mécanismes de défense des cultures. Six leviers immunitaires seront explorés seuls et en combinaison : résistance génétique, plantes de service, solutions de biocontrôle avec une action SDP (stimulation de défense des plantes), flashs d’UV-C, stress mécanique et apport d’azote. Pommier et tomate seront utilisés comme cultures modèles, avec leurs principaux bioagresseurs, avant transition vers d’autres Rosaceae (pêche et fraise) et Solanaceae (poivron).

Le Granem interviendra dans l'une des tâches du WP5 en réalisant des enquêtes auprès de producteurs de tomates et pommes sur l'acceptabilité des leviers innovants permettant la réduction des pesticides proposés par les agronomes.

 

Financement

Financé par l'ANR Programme «Investissements d’avenir» Appel à projets «Cultiver et protéger autrement»

Scroll