Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Groupe de recherche angevin en économie et management

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Video Talking visuals

    Video Talking visuals

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Dominique Sagot-Duvauroux “Photography markets take the digital test”

    Talking Visuals - Dominique Sagot-Duvauroux from Ooshot on Vimeo.

     

    Spécialiste de l'économie de la culture Dominique Sagot-Duvauroux a présenté un panorama complet des évolutions récentes de l'économie de la photo et plus particulièrement l'influence du numérique.
    Il précise qu'il ne sert a rien d'essayer de s'opposer à l'évaporation de la valeur qui s'échappe de la filière de la photo pour se fixer sur la valeur de l'économie de l'internet : il faut laisser les images voguer sur internet et trouver des mécanismes qui vont faire revenir une partie de cette valeur vers la photo.
    Aujourd'hui nous sommes dans un modèle économique "bi-face" ou on ne vend pas l'oeuvre mais l'attention sur l'oeuvre. La photographie est le support à partir duquel on va créer toute une série de produits dérivés.
    Dominique Sagot-Duvauroux souligne l'importance de l'indexation dans cette économie de l'attention. L'indexation est une source de valeur et de profit.
    Pour l'économiste aujourd'hui quelqu'un qui se lance dans l'économie de la photographier doit maitriser tous les marchés différents qui ont chacun leur logique. Chose pas simple en effet.
    --
    Dominique Sagot-Duvauroux, a specialist in cultural economics, provided a comprehensive overview of recent developments in photography, highlighting the influence of digital technology on its economy.
    According to Sagot-Duvauroux, it’s no use trying to oppose the denigration of photography’s value on the internet — we must let go of our images and resist fighting the winds of change. Instead, he recommends finding mechanisms that bring value back to our pictures within the new constraints of the internet economy: it’s a two-sided economic model, in which we don’t sell the work itself; we’re selling the attention they attract. Photography is the platform from which we’ll create a whole new series of products and business models.
    Sagot-Duvauroux also stressed the importance of indexing in the attention economy. Indexing is an enormous source of value and profit. For today’s economist, a newcomer to the photography economy is responsible for mastering all its different markets, which each come bearing their own rules of engagement. It isn’t simple … but it’s necessary.

    Dominique Sagot-Duvauroux “Photography markets take the digital test”