Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Groupe de recherche angevin en économie et management

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Proposition1 sujet thèse du GRANEM

    Proposition de sujet de thèse par Xavier PAUTREL

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Interactions entre environnement et marché du travail : quelles politiques publiques de l'emploi et de la préservation de l'environnement, au niveau national et local ?

     

    Intitulé du laboratoire d’accueil

     

    EA n°7456 GRANEM

     

    Directrice du Laboratoire

     

    Gaëlle PANTIN-SOHIER, Professeur des Universités

    Directrice-adjointe de l’école doctorale DEGEST/EDGE (site

    d’Angers)

     

    Dominique PEYRAT-GUILLARD, Professeur des Universités

     

     

    Intitulé du sujet de thèse

    Interactions entre environnement et marché dutravail : quelles politiques publiques de l'emploi etde la préservation de l'environnement, au niveau

    national et local?

     

    Directeur de thèse

     

    Xavier PAUTREL, professeur des Universités en Sciences Économiques.

     

    Les enjeux de la thèse :

     

    La préservation de l'environnement tout comme le chômage constituent les deux préoccupations majeures des citoyens, non seulement en Europe mais aussi dans les autres pays de l'OCDE. Ils constituent aussi des enjeux majeurs de politique économique : réduire le chômage c'est permettre aux jeunes générations de pouvoir se projeter dans l'avenir, limiter les émissions polluantes et la dégradation de l'environnement, c'est permettre que cet avenir ne soit pas hypothéqué.

     

    Or, réduire les émissions polluantes ou limiter, par exemple, les effets du réchauffement climatiques nécessitent d'imposer des contraintes sur les entreprises sous formes de taxes nouvelles, de quotas d'émissions. Ces contraintes nouvelles affectent la manière dont les entreprises produisent et peuvent, sous certaines conditions, les conduire à produire moins efficacement ou à limiter leur production. Ceci affecte la productivité de la force de travail et peut avoir des effets défavorables pour l'emploi. Ainsi, favoriser l'environnement peut conduire à renforcer le chômage.

     

    Mais à l'inverse, la transition écologique imposée par la préservation de l'environnement, devrait transformer l'économie en créant de nouveaux secteurs économiques, tournés vers la production d'énergie verte, le recyclage des déchets, la production de biens peu polluants. Cettre transformation va s'accompagner de la création de nouveaux types d'emplois, du besoin de nouvelles compétences,  qui vont profondément modifier  le marché du  travail. Ainsi, favoriser l'environnement pourrait conduire à re-dynamiser le marché de l'emploi, offrir de nouvelles opportunités à ceux qui cherchent actuellement des emplois.

     

    Quelles sont les conditions permettant alors de concilier politique environnementale et amélioration de la situation sur le marché du travail? Comment accompagner les transformations engendrées par la verdisation de l'économie pour qu'elles bénéficient pleinement à la dynamique de l'emploi?

     

    De plus, la répartition de l'activité économique dans l'espace (et la situation en termes d'emploi qui en découle) n'est pas homogène (que cela soit au niveau de la France, de l'Union Européenne ou du monde). Ainsi, les effets attendus de la verdisation de l'économie, présentés ci-dessus, ne seront pas les mêmes selon la nature des territoires, ni du point de vue de leur ampleur, ni même du signe des effets. Les transformations de la structure productive ne pourront pas se réaliser de la même manière et produire les mêmes effets selon que le territoire concerné est une ancienne région industrielle avec des taux de chômage élevés et des niveaux de qualification faibles ou une région avec une activité principalement tertiaire, bénéficiant d'un afflux de jeunes qualifiés. Par conséquent, les impacts des politiques environnementales sur l'emploi doivent être liées aux caractéristiques des territoires dans lesquelles ces politiques s'inscrivent.

     

    Comment ces spécificités territoriales vont impacter la dynamique environnnement-emploi? Quelles politiques économiques devront être mises en place au niveau d'un territoire, pour tirer le meilleur des mutations du marché du travail impliquées par la protection de l'environnement?

     Télécharger le pdf pour plus d'information