Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Groupe de recherche angevin en économie et management

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Végétour

    Projet de recherche en tourisme végétal

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Projet : VEGETOUR (Tourisme végétal, Innovation et Identité Territoriales)

    Titre du projet : Tourisme  végétal , Innovation et Identité Territoriales

     Acronyme: VEGETOUR

     Mots-clés : attractivité,  patrimoine, identité, attachement, mémoire, marque, ambassadeurs, expériences,  produits, innovation, création végétale, urbanisme végétalisé, design et architecture, objets connectés,

      Responsable(s) scientifique(s) 

     

     

     

     

    Nom prénom

    Plottu Béatrice

    Leroux-Rigamonti Isabelle

    Morice Jean-René

    Unité / équipe

    GRANEM Agrocampus Ouest

    GRANEM Université d’Angers

    ESO Université d’Angers

    Courriel

    Beatrice.plottu@agrocampus-ouest.fr

    Isabelle.leroux@univ-angers.fr

    Jean-rené.morice@univ-angers.fr

     Post doctorante : Laetitia Audinet

    Résumé du projet :

    Le projet porte sur le développement du tourisme végétal ligérien. La problématique s’articule autour de deux points fondamentaux :

    1) l’identité et l’image « végétales » du territoire ;

    2) l’articulation entre le végétal cultivé, le végétal nature et la production touristique centrée sur le végétal. Il s’agit également de renforcer la mise en tourisme et en loisirs du végétal ligérien, par l’articulation inédite du tourisme, du végétal et de l’innovation.

    Questionnement : Comment renforcer l’identité territoriale ligérienne  au travers de la mise en  tourisme et en loisirs du végétal ?

    Pour renforcer les liens entre le tourisme, le végétal et l’innovation, nous formulons un objectif principal fédérateur, celui de la patrimonialisation : la construction du végétal en tant que patrimoine vivant, culturel et naturel, l’appropriation sociale du patrimoine et des dynamiques territoriales du tourisme et loisirs  « végétal ». Nous formulons 2 sous-objectifs articulés : celui d’optimisation (le diagnostic de l’existant et l’amélioration continue : valorisation efficace des ressources existantes), et celui d’innovation (la stratégie innovante : création de nouvelles ressources innovantes). Ces objectifs répondent à des enjeux de territoire et s’inscrivent dans la perspective de générer de la plasticité territoriale autour du végétal.

    Ce projet préfigure une première étape pour répondre ensemble à de prochains appels à projets : PSDR, ANR ou projets européens.