Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Groupe de recherche angevin en économie et management

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Séminaire ESTA du 03/10

    Séminaire ESTA du 03/10

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page


    Séminaire ESTA

    Le 03 Octobre 2019 | 12h à 14h |Salle 501

     

     

     

    Intervention de Madame Frédérique CHEDOTEL (Laboratoire du GRANEM- Université d’Angers):  

    "Danser entre l'ombre et la lumière : la dynamique de créativité"

    La créativité est aujourd'hui présentée comme un moteur d'innovation et de compétitivité, ce qui amène de nombreuses organisations à mettre en place un cadre spécifique pour la favoriser (fab lab, world café, living labs, ateliers de co-création, semaine de l'innovation...). Au plan scientifique, la plupart des travaux existants ainsi placé la créativité sous les projecteurs, en recherchant quels facteurs peuvent la susciter. Parallèlement, des recherches récentes montrent que la créativité ne peut pas être décrétée, suppose de sortir du cadre (out of the box) et peut être même négative (stress, échecs, sous la pression...). Mettant en évidence ce "côté sombre", elles tentent de mettre en évidence les facteurs de créativité négative.

    L'objet de la présentation est de proposer une vision alternative : étudier comment se constitue une dynamique de créativité dans une organisation. Au delà de l'idée de trouver la "solution idéale" qui permettrait de booster la créativité, ou le "problème" qui la détruit, la créativité est vue ici comme une pratique (ce que l'on fait), qui peut au cours du temps se développer et (s')alimenter (de) l'organisation. Cette dynamique n'est pas forcément soit positive ou soit négative, ni une posture fixe. Il s'agit au contraire d'une danse, au cours de laquelle sont mêlés l'ombre et la lumière.

    Pour observer cette danse et comprendre comment elle se déroule, avec une diversité de dynamiques possibles, toujours fragiles et évolutives, la présentation s'appuiera sur des illustrations concrètes, dans des entreprises high tech, et dans le secteur culturel, à partir d'un séjour invité à l'UQAM, ainsi que sur les résultats du projet KETORC financé par l'ANR, en collaboration avec Cathy Krohmer et Marie-Laure Buisson (LEST, Aix Marseille Université), Justine Arnoud et Isabelle Vandangeon-Derumez (IRG, Université Paris Créteil).

    Intervention de Monsieur Samuel BATES (Laboratoire du GRANEM- Université d’Angers)  

    Titre et résumé disponibles prochainement.