Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Groupe de recherche angevin en économie et management

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Séminaire RELIGN#4

    Séminaire RELIGN#4

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    La quête de visibilité en ligne : pratiques de la publicité ciblée sur Facebook par des musiciens ordinaires

    14h00 à 15h30 Maison de la recherche Germaine Tillion Angers

    Le 23 février 2018

    14h - 15h30
    Amphithéâtre Tillion - Maison de la recherche Germaine Tillion
    5. bis bd Lavoisier
    Angers


    INTERVENANTE
    Caroline Creton, IMT Atlantique
    Université de Rennes, Prefics

    SUJET
    >> La quête de visibilité en ligne : pratiques de la publicité ciblée sur Facebook par des musiciens ordinaires

    Depuis plusieurs années, les acteurs de la filière musicale ont largement investi les réseaux sociaux et notamment Facebook où musiciens, salles de concert, labels… y animent une vitrine de leurs activités. Cette plateforme offre des possibilités multiples pour organiser une promotion et tenter de se rendre visible dans le réseau. Sur cet espace se côtoient à la fois des stars mondiales, qui concentrent des milliers de likes, mais surtout une multitude d’artistes méconnus, en quête de visibilité, qui comptabilisent quelques centaines de likes.

    Comment ces musiciens ordinaires, qui génèrent peu de flux de données sur leur page, peuvent-ils exister dans cet océan de données ? Cette question, centrale au sein des mondes de l’art, se pose d’autant plus que la plateforme organise un tri de l’information ; et que son algorithme opère une mise à l’écart d’un certain nombre d’informations. Pour contourner cette mise à l’écart, Facebook propose aux détenteurs de pages publiques de payer une publicité ciblée pour augmenter leur visibilité et donc forcer la main de l’algorithme. Pour nombre de musiciens, la présence en ligne semble incontournable, mais comment gèrent-ils ce décalage entre la visibilité possible et celle observée, limitée ? Quelles pratiques et représentations ont-ils de la publicité ciblée sur Facebook pour contourner cette faible visibilité ? Comment la publicité ciblée, organisée à partir du big data, s’intègre-t-elle aux enjeux de visibilité, notoriété, réputation des musiciens ordinaires ?