Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Groupe de recherche angevin en économie et management

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Séminaire FRG 01/06

    Séminaire FRG 01/06

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Le rôle des règles de transparence

    Faculté de droit, d'économie et de gestion | 12h-14h | Salle de conseil

    Le 1 juin 2017

    Escaffre Lionel (Prof, GRANEM)

    Les indicateurs alternatifs de performance dans les entreprises cotées : entre réglementation boursière et offre volontaire d'information

     

    Synthèse

    1. MIS - REPRESENTATION (disparité, incomplétude, intentionnalité en question) ? L’information communiquée par l’intermédiaire des indicateurs de performance alternatifs (ou Non-GAAP Financial Measures-NGFMs) reste disparate, hétérogène, ne permet pas de construire une image de la performance stratégique des entreprises, et ne révèle pas leur capacité à générer une performance, capacité indissociable d’un modèle de gouvernance interne. 

    2. MIS - INTERPRETATION ? L’information NGFMs tend à supplanter l’information comptable, mais elle n’est pas compréhensible ou interprétable par toutes les parties prenantes.

    3. MIS - REGULATION ou simplement caractère non-pertinent de la régulation ? La réponse en matière de régulation des NGFMs cherche à traiter en partie le premier point (limiter l’hétérogénéité) mais ne s’attaque pas au problème d’incomplétude et surtout ne peut peut-être pas réguler à travers les instances existantes qui n’intègrent pas nécessairement le point de vue de tous les stakeholders concernés.

    Télécharger le pdf

     

    Pop Diana (MCF, GRANEM)

    The Market Reaction to Changes in Disclosure of Related-Party Transaction Rules

    Abstract:  We examine the valuation effects of the 2004 changes in Romanian related-party transactions (RPT) disclosure rules. Because the rule changes apply only to companies listed on the Bucharest Stock Exchange (BSE), companies traded on an alternative market (RASDAQ) serve as a natural control group. We find that immediately following the adoption of the rules, BSE firms experience abnormal returns of 6% to 12% relative to matched RASDAQ firms with similar pre-reform characteristics. We also show that in the three-year period following the reforms, BSE firms experience a 20-25% increase in their Tobin’s q. Overall, the results suggest that the implementation of mandatory RPT disclosure rules can be effective in decreasing tunneling and increasing minority valuations in an emerging market.

    Keywords: related-party transactions, disclosure rules, propensity-score matching, differences-in-differences, event study

    Télécharger le pdf

     

     

    Doodle pour commander un sandwich