Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Groupe de recherche angevin en économie et management

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Soutenance de thèse de Najla BOUABDELLAH

    Soutenance de thèse de Najla BOUABDELLAH

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Soutenance de thèse de Madame Najla BOUABDELLAH

    Le 5 juillet 2019

    Madame Najla BOUABDELLAH

    candidate au diplôme de Doctorat de l'Université d'Angers,
    est autorisé à soutenir publiquement sa thèse

    le 05/07/2019 à 14h30
    Faculté de droit, d’économie et de gestion
    Salle du Conseil
    13, allée François Mitterrand
    BP 13633
    49036 ANGERS Cedex 01

    sur le sujet suivant :

    L’impact du capital intellectuel sur la performance des entreprises : cas des pays BRICS

     

     

    Directeur de thèse

    Monsieur Lionel ESCAFFRE

    Composition du jury :

    Monsieur Pascal ALPHONSE, Professeur des Universités Université de Lille 2, Examinateur

    Madame Neila BOULILA, Professeur IHEC Carthage, Tunisie, Rapporteur

    Madame Salma DAMAK AYEDI, Professeur IHEC Carthage, Tunisie, Co-directeur de thèse

    Monsieur Lionel ESCAFFRE, Professeur des Universités Université d’Angers, Directeur de thèse

    Monsieur Yves MARD, Professeur des Universités Université de Clermont Ferrand, Rapporteur

     

    Résumé

    Cette thèse examine la relation entre le capital intellectuel (CI) et la performance des entreprises des pays BRICS. Au cours de la dernière décennie, plusieurs recherches ont étudié ce lien, mais ces études ont toutefois fait état de résultats divergents. La littérature attribue ces résultats divergents à un certain nombre de facteurs tels que : de petits échantillons dans les études, ou de courts intervalles de temps. Pour la réalisation de cette thèse, des données ont été collectées auprès de 218 entreprises de tous types d’industries des pays BRICS pour la période allant de 2010 à 2014. La contribution de cette thèse a été l’utilisation d’une nouvelle méthode de mesure du CI telle que la méthode de Sydler et al (2014), ainsi, l'analyse de données provenant non seulement d'un seul pays ou de certaines industries, mais aussi d'un vaste ensemble de données des pays émergents, sans séparation de secteur d’activité, afin d'obtenir des résultats généraux. Nos résultats montrent que le CI a un impact négatif et significatif sur la performance des entreprises. Concernant les résultats des modèles de régression par pays, les entreprises chinoises ont affiché une meilleure performance en termes de variable CI, par rapport aux autres pays. En comparant les entreprises à forte intensité du CI et les entreprises à faible intensité du CI, nous constatons que les entreprises à forte intensité du CI affichent des performances nettement meilleures.

    POUR INFORMATION

    • Contact

    Linda GORMAN
    Secrétariat GRANEM (marie-christine.passignat @ univ-angers.fr)
    Tél. : 02 41 96 21 06
    Service recherche
    Faculté de droit, d’économie et gestion

     

    • Pour se rendre à la thèse

    Faculté de droit, d'économie et de gestion de l’Université d’Angers
    Campus St Serge
    13 allée F. Mitterrand à Angers

    Tél : 02 41 96 21 35

    Tramway ligne A - Arrêt : Saint-Serge Université

    à 8 minutes de la gare

    ou

    Ligne de bus : 3 | 7 | 9  Arrêt : St Serge-Université/Mitterrand

    Coordonnées GPS : 47.4792087,-0.551139

    plan

    Accès au parking de la Faculté : direction  Avenue des Droits de l'Homme