Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Groupe de recherche angevin en économie et management

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Exposition et conférence de Sébastien ROCHER sur l'image du comptable

    Exposition et conférence de Sébastien ROCHER sur l'image du comptable

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    TRAITS POUR TRAITS

    Du 9 novembre 2015 au 27 novembre 2015

     Exposition à l'espace culturel de l'université d'Angers
    © Benoît Flamec, 2015

    Au début des années 1960, l’image du comptable dans la culture populaire se limitait principalement à celle d’un homme portant un complet sombre et des besicles, ne se séparant jamais de sa calculatrice et de ses livres de comptes, un individu ennuyeux, sans créativité ni folie, possédant un goût prononcé pour les chiffres et le respect scrupuleux des règles, quitte à être contreproductif. Aujourd’hui, ce stéréotype est progressivement remplacé par une image plus moderne, à savoir celle d’un professionnel dynamique et inventif faisant de la comptabilité le langage des affaires, soit une représentation plus proche de l’image souhaitée par la profession comptable.

    A partir de reproductions de planches de bandes dessinées franco-belges depuis le début des années 1960, cette exposition met en évidence la transformation progressive du comptable. Avec elle, ce sont les questions de la diversité ethnique, de la place des femmes dans la profession, de l’évolution du travail et du comportement professionnel du comptable, passé au fur et à mesure d’une logique de production sans séduction à une logique de séduction sans production, ou encore celle des fonctions de la comptabilité dans les organisations et, plus largement, dans la Société, qui sont abordées.

    Cette exposition conduit aussi à s'interroger sur les motivations d'un auteur (de bandes dessinées) à insérer un comptable dans son œuvre et à privilégier tel ou tel trait pour le représenter. Si l’humour et la satire s’imposent comme de premières réponses, il apparaît que la critique du management des organisations auxquelles participent les artistes à partir des années 1960, puis la critique sociale à partir du début des années 2000, contribuent à expliquer la présence régulière de ce personnage depuis plus de 50 ans dans la bande dessinée.

    Enfin, par le prisme atypique du personnage du comptable, c’est aussi l’évolution de la bande dessinée franco-belge qui est présentée dans cette exposition, de Gaston à l’atelier Mastodonte, en passant par Tintin, Lucky Luke, Ibicus ou encore Largo Winch.

     

    Lundi 9 novembre | 18h30 :

    Conférence de Sébastien ROCHER, Professeur des universités en sciences de gestion, rattaché au GRANEM
    « Traits pour traits – Le comptable dans la BD franco-belge moderne »

    Espace culturel de l'Université d'Angers
    Accès libre (amphithéâtre de 113 places assises, sans réservation)

    monique.bernier @ univ-angers.fr