Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Groupe de recherche angevin en économie et management

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Soutenance de thèse de Madame Laila BERRADA WARD

    Soutenance de thèse de Madame Laila BERRADA WARD

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Soutenance de thèse de Madame Laila BERRADA WARD

    Le 15 décembre 2015

    Sujet : Contribution à la détermination des fondements théoriques des indicateurs de gestion des ressources humaines : une illustration à partir du cas des entreprises marocaines

    Directeur de thèse : Monsieur Hadj NEKKA

    RÉSUMÉ

    Cette recherche doctorale s’intéresse aux fondements de la construction des outils de gestion des ressources humaines et plus particulièrement la conception des indicateurs de gestion.  Notre revue de la littérature confirme une prégnance de la rationalité dans la conception des indicateurs de ressources humaines et nous avons voulu aller plus loin pour trouver des explications à une telle domination. Dans cette perspective, nous avons adopté une approche multiparadigmatique, bien au-delà du cadre rationnel, deux autres paradigmes ont été également mobilisés, les paradigmes cognitif et conventionnaliste. Après avoir, mis en évidence les arguments justifiant la prégnance de la rationalité dans la conception des indicateurs RH, nous avons élargi notre analyse à la place de la rationalité dans la prise de décision, la contribution des émotions dans le renforcement de la rationalité et la logique d’utilisation des indicateurs RH en vue d’atteindre la performance. Cet élargissement nous a permis de s’ouvrir à d’autres approches théoriques dont l’analyse n’a pas provoqué une rupture avec la rationalité mais plutôt son renforcement. Ainsi, nous avons cherché à cerner  les arguments apportés par les paradigmes cognitif et conventionnaliste pour appuyer cette prégnance de la rationalité. L’exploration de ces différents cadres conceptuels, nous a permis de formuler nos questions de recherche et de mobiliser une démarche  qualitative basée sur la méthode des cas. Nos résultats empiriques, limités aux entreprises marocaines, confirment la prégnance de la rationalité dans la conception des indicateurs RH et mettent en évidence des explications qui restent largement conformes avec nos cadres théoriques.

     

    14h00 | Faculté de droit, d'économie et de gestion | Salle du conseil |
    13, allée François Mitterrand | ANGERS